Travailler en équipe

Un ensemble d'individus mis ensemble au travail ne forme qu'un groupe, pas encore une équipe. Deux grands types d'outils sont utilisés habituellement en team building : les activités (outdoor le plus souvent) ou les modèles de personnalité.

S'il suffisait de faire faire du kayak ou du karting ensemble aux gens d'une équipe pour qu'ils collaborent mieux ensuite, cela se saurait ! Changer à ce point de contexte rend bien plus difficile le transfert au lieu de travail. C'est pourquoi de nombreuses équipes utilisent des modèles de personnalité, la plupart du temps jungiens, comme le MBTI. C'est déjà plus intéressant dans la mesure où nommer les différences de comportements permet de prendre ensuite des accords sur comment travailler ensemble. 

L'ennéagramme permet d'entrer dans une vision à trois dimensions, en y ajoutant la profondeur. Chaque Base pouvant être introvertie ou extravertie, comprendre la motivation de l'autre va permettre de dépasser les accords superficiels. C'est ainsi que pour une Base 5, savoir si l'interruption va lui apporter des informations ou non changera son attitude. Pour une Base 3, il sera utile de situer d'emblée le but dans lequel je viens la trouver. Et une Base 4 appréciera qu'on lui demande si c'est le bon moment ou non de la déranger.

En équipe, l'ennéagramme apporte surtout l'intégration des trois batteries, nécessaire à l'accomplissement de toute tâche collective. Pour aborder un nouveau projet :

  • les bases mentales apportent des informations (5), des idées nouvelles 7) et des scenarii (6) ;
  • les bases émotionnelles apportent l'enthousiasme (2), le sens du défi (3) et l'originalité (4) ;
  • les bases instinctives apportent l'énergie de réalisation (8), l'esprit d'équipe (9) et des outils d'évaluation (1)

Mais surtout, travailler ensemble invite chacun à utiliser, non pas uniquement ce dans quoi il est particulièrement fort, mais l'ensemble de ses ressources, de sa configuration. Cela rend chacun utile sur l'ensemble du processus, tout en étant moins indispensable en cas d'absence. L'intégration des différences booste l'efficacité collective.

L'ennéagramme étant d'abord une démarche personnelle, la vivre en équipe n'est possible que si l'accord de chacun est donné et que la situation n'est pas conflictuelle. Nous le pratiquons essentiellement avec des équipes de direction désireux de donner un coup d'accélérateur puissant à leur travail commun, dans une perspective de croissance à moyen terme.